Pour être informé à chaque mise à jour !

mercredi 16 mars 2011

Séance 5 : Ce que nous enseignent les fables

          1.                Vocabulaire

a) Le laboureur et ses enfants

C'est le fonds qui manque le moins : c'est le bien qu'on possède qui déçoit le moins.
l'oût : la moisson (faite au mois d'août).

b) Le loup et la cigogne

Gloutonnement :
1.  étant de frairie : étant en  train de manger avec ses compagnons
2.  Qu'il en pensa : qu'il en faillit.
Bien avant du gosier : à l’entrée de la gorge
3.  De bonheur : par chance.
4.  pour un si bon tour : pour une opération aussi réussie.
5.  commère : amie un peu bavarde.

2. Tableau comparatif des deux fables 

3. La morale

ü La fable comporte toujours une morale. Cette morale peut être exprimée (explicite) ou sous-entendue (implicite).
ü Cette morale peut être au début ou à la fin de la fable ; elle peut être énoncées par le fabuliste lui-même ou par un des personnages.
ü Cette morale peut se présenter sous forme de conseil ou de leçon (elle est alors en général à l’impératif ou introduite par un verbe d’obligation). Elle peut aussi exprimer une constatation, souvent pessimiste, sur la vie et le monde (elle est alors au présent de vérité générale.)
ü La fable a plusieurs visées : le fabuliste cherche à divertir ou à émouvoir ; il a aussi pour but de donner un enseignement.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire